Accueil > Culture
Agatour : Publicité

Agatour : Publicité

Agatour : Publicité

Agatour : Publicité

Agatour : Publicité

Agatour : Publicité

Cet ancrage résulte d'un millénaire d'art ancestral, de migrations et de rituels qui ont placé le Gabon aux confluences de cette myriade de civilisations qui n'a eu de cesse d'enrichir et de créer la culture gabonaise. Entre tradition et modernité, entre réalité et surnaturel, la culture gabonaise vit et perpétue les rites fondateurs de ses ethnies. Cette relation constante avec le surnaturel concerne

Agatour : Culture
Culture

Cet ancrage résulte d'un millénaire d'art ancestral, de migrations et de rituels qui ont placé le Gabon aux confluences de cette myriade de civilisations qui n'a eu de cesse d'enrichir et de créer la culture gabonaise. Entre tradition et modernité, entre réalité et surnaturel, la culture gabonaise vit et perpétue les rites fondateurs de ses ethnies. Cette relation constante avec le surnaturel concerne tous les peuples du Gabon.

Le 'Sacré', culture parlée et non écrite, constitue les liens entre les hommes. Son expression, par de nombreux symboles, apparaît dans tous les objets même les plus banals : de cuisine, de forge, d'instruments de musique, de couteaux de chasse... On les retrouve à travers la musique, les danses, les attributs des chefs, l'expression de la justice, les récits, la naissance, le deuil...

L'artisanat gabonais tourne autour du travail du bois, du raphia, du pandanus et autres lianes extraits en forêt et de la taille de la pierre. Ces matériaux servent à la fabrication de masques traditionnels, instruments de musique, pirogues, nattes, nasses, paniers, sculptures et autres objets utilitaires et font toute la richesse du patrimoine artistique et culturel

Rites et danses du Gabon
Les Rites
A l'origine, la population gabonaise est à majorité animiste. Ce n'est qu'avec la colonisation que sont apparues les différentes religions monothéistes. Les rites les plus pratiqués au Gabon sont le Bwiti, le Ndjobi et le Ndjembé. Plusieurs sociétés initiatiques, réservées aux hommes, assez analogues quant à leurs rôles et aux formes de manifestations existent au Gabon :
* Le Biéri, le Ngil, le So, le Melane, le Mekoum chez les Fang
* Le Mwiri des peuples du Centre-Sud Gabon.
* Le Mongala et le Ngoye chez les Bakota
* Le Ndjobi des Mindasa chez les Obamba
* L?Okukwé chez les Myènè
* Et enfin le plus répandu, le Bwiti des Mitsogho du Centre Gabon.
Parallèlement les femmes sont organisées dans des sociétés initiatiques, à but essentiellement thérapeutique, destinées à prendre en charge leurs rôles de mère et d?épouse. Il s'agit notamment :
* Du Ndjembé des Mpongwé de l?estuaire et des Myéné du Bas Ogooué.
* De l'Ombwiri des peuples du sud Gabon.
* Du Lisimbu des Bakota.
* Et de l'Elombo à l'ouest.

Les Danses

Les danses du Gabon sont le reflet de la diversité des différents peuples et rites qui animent le folklore gabonais. Elles sont étroitement liées aux différents rites, notamment le Bwiti. A la fois rituelles et ludiques, les danses du Gabon véhiculent le lien étroit entre le sacré et le monde réel. Les danses typiques gabonaises sont l?Ingwala chez les Nzébi, Omias, Mengane, Mekom, Ozila et Eko de l?ethnie Fang, l?Ikokou et le Mbouanda des Punu.